Sven Giegold
Mitglied der Grünen/EFA-Fraktion im Europaparlament

Sprecher Europagruppe Grüne

Rencontre Merkel / Macron : Stagnation et progrès du couple franco-allemand

À l’occasion de la visite d’adieu de la chancelière Angela Merkel au président français Emmanuel Macron, Sven Giegold, porte-parole des Verts allemands au Parlement européen, commente :

«Sous Merkel, il y a eu à la fois stagnation et progrès dans le couple franco-allemand. L’initiative du fonds de relance post-covid en Europe a été une lueur d’espoir pour la coopération franco-allemande. Néanmoins, le plus grand oubli de Merkel envers Macron est qu’elle n’a jamais donné de vraies réponses à ses velléités de réforme de l’UE. À cette époque, les propositions de Macron avaient ouvert une fenêtre d’opportunité pour le développement futur de l’UE. Une main tendue de Macron a Merkel pour réformer l’UE, mais qu’elle n’a pas saisie.

Lors du dernier sommet européen, il est très décevant que Merkel ait finalement renoncé à s’opposer à la politique pro-nucléaire de la France dans la taxonomie européenne. En tant que chancelière intérimaire, Merkel a accepté que la Commission européenne présente rapidement l’acte délégué sur la taxonomie. Cela signifie, que des décisions peuvent être déjà prises à Bruxelles en faveur du nucléaire et du gaz, alors que les négociations de coalition sont toujours en cours à Berlin.

L’approbation de Merkel en tant que chancelière intérimaire est contraire à la pratique courante de négociation en cours pour la formation d’un nouveau gouvernement. Avec le greenwashing du nucléaire, Merkel a offert au président français le plus beau cadeau d’adieu possible. L’initiative française est un coup fatal à la taxonomie qui enterre le marché unique de la finance durable. Avec la classification de l’énergie nucléaire et du gaz comme “durables”, la taxonomie perd de sa crédibilité. La Commission devrait attendre avant de sortir sa proposition de taxonomie que la formation du gouvernement à Berlin soit achevée. Le nouveau gouvernement fédéral devra quant à lui trouver un compromis sur la taxonomie avec la France. La redynamisation du couple franco-allemand doit devenir la priorité absolue du nouveau gouvernement fédéral.
À partir de janvier, l’Allemagne devra soutenir la présidence française du Conseil sur un programme de réformes de l’UE. L’Allemagne et la France doivent aussi faire de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe un succès avec des propositions courageuses pour plus de démocratie et plus de capacité d’action européenne.»

P.S.: Signez maintenant : «Débâcle pour la transition énergétique : Arrêtez le greenwashing du nucléaire et du gaz !» – Suite aux pressions de Macron et du lobby du nucléaire et du gaz, Ursula von der Leyen et Frans Timmermans envisagent de qualifier comme durables les investissements dans le nucléaire et le gaz. Il s’agit d’une attaque frontale contre la transition énergétique. Aidez à empêcher cela avec votre signature !